Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La psychosomatique pour les z'Héros. Les héros, ce sont les patients qui multiplient les consultation chez les praticiens, à la recherche de la solution à leurs difficultés de santé

La psychosomatique pour les z'Héros. Les héros, ce sont les patients qui multiplient les consultation chez les praticiens, à la recherche de la solution à leurs difficultés de santé

Quand je lis sur une "page en ligne" que la misophonie est une maladie neuro-psychiatrique associée à des anomalies cérébrales, je bondis.

Si tel était le cas, comment expliquer qu'en une séance d'EMDR (traitant le stress post-traumatique) on la voit disparaître. Ce n'est pas le cas de tous car la rapidité du résultat dépend de la gravité. Certaines personnes auront besoin de plus d séances mais il est arrivé qu'elle disparaisse en une séance. Donc c'est possible. 

La médecine n'explique pas tout.

Des "chercheurs" ont constaté chez des personnes souffrant de misophonie une hyperactivation du cortex insulaire inférieur (la région cérébrale qui permet d’orienter notre attention vers ce qui survient dans notre environnement). 

L'hyperactivité corticale est présente pour de multiples raisons. Est-ce une maladie? Il est normal d'être vigilant quand on a vécu un traumatisme. Le but de la thérapie sera de faire diminuer les émotions. En désensibilisant la scène initiale , à l'origine du problème cela va permettre d'y voir plus clair et de dédramatiser. La mémoire de cette scène va s'estomper et la personne changera sa façon de la percevoir. Ses pensées et croyances à propos de son trouble vont se modifier. Par exemple une jeune femme qui ressentait de la colère et du dégout envers un de ses parents, va voir disparaître sa colère  et son dégoût (désensibilisation émotionnelle) et prendre conscience qu'en fait qu'elle aimait cette personne. Elle va prendre seule, la décision de lui parler pour régler le conflit qui les oppose depuis l'enfance (changement cognitif). 

Donc je ne suis pas d'accord avec ce qui est écrit sur l'article "une maladie neuro-psychiatrique associée à des anomalies cérébrales". Est-ce une maladie de ressentir des émotions? 

Diagnostic 

"La misophonie est encore assez méconnue" ou "Le diagnostic de misophonie peut être fait par un psychiatre." peut-on lire. Oui et non. Les personnes qui en souffrent recherchent sur internet et participent à des forums. Les médecins devraient se former car il n'est pas besoin d'être psychiatre pour en faire le diagnostic. Il suffit d'être ouvert et de recevoir les confidences des patients qui "doivent" sortir de la honte de parler. L'écoute bienveillante favorise la confidence.  Il suffit que la personne avoue ne pas supporter d'entendre les bruits du corps émis par l'entourage. Aucun examen clinique n'est nécessaire, aucun bilan n'a besoin d'être réalisé. Par contre il faut connaître les possibilités de traitement.  

Le diagnostic est donc évident. Ce qui est difficile c'est de mettre un mot sur ce qui advient. Apprendre qu'il s'agit d'une "misophonie" laisse à penser qu'on n'est pas tout seul et que des professionnels connaissent le sujet. Rien que ça, c'est rassurant. 

Certains ont nommé "haine des sons" cette intolérance, je préférerais "peur des sons" car la peur est toujours présente . C'est pourquoi le terme de phonophobie me semble plus juste. Dans toute pathologie d'origine émotionnelle on retrouve des sentiments mêlés. 

Certains ont proposé de la mesurer par  une échelle d’évaluation spécifique à la misophonie, nommée Amsterdam Misophonia Scale, qui est une version adaptée du Y-BOCS (Yale-Brown Obsessive-Compulsive Scale, échelle utilisée pour mesurer la sévérité des TOC). C'est bien, surement... mais faire des bilans ne guérit pas. Ce qui guérit c'est l'EMDR et les pratiques de résolution émotionnelle. 

Tag(s) : #misophonie, #bruits de bouche, #Affirmation de Soi: ADS, #EMDR, #BRUITS DU CORPS, #BRUITS DE GORGE, #EMOTIONS, #INFORMATIONS, #PSYCHOTHERAPIES, #www.bookelis.com

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :