Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les bilans réalisés ont établi un diagnostic, les traitement sont prescrits mais les patients ne sont pas satisfaits. On leur a dit parfois :

- "C'est nerveux".

- "Tout ça, c'est très bien mais que faire? "

Le praticien est confronté à un sentiment d'impuissance.

Une solution: la prise en charge psychosomatique. Il va adressé son patient à un psychothérapeute formé à la psychosomatique.

La première consultation permet de préciser le cadre.

A la suite de la première consultation, le patient a accompli les tâches proposées ce qui prouve sa motivation.

Il évoque dès la deuxième séance plusieurs situations de crises soldées par des symptômes : vertiges, surdité, acouphènes. ...

Que vient faire l’EMDR dans tout ça ? témoignage professionnel:

"De nombreuses années j’ai travaillé dans le cadre de l’analyse transactionnelle et celui des thérapies comportementales et cognitives. J’ai utilisé les techniques d’affirmation de soi autrement nommées « apprentissage des compétences sociales » qui ont rendu de grands services.

Les patients témoignaient : « Si seulement j’avais su ça plus tôt».

Mais, au fil du temps, j’ai reçu des cas de plus en plus difficiles, des cas complexes «résistant » aux psychothérapies pratiquées. Ces personnes ont subi de graves traumatismes et je me sentais impuissante. Rien ne les satisfaisait.

Que pouvais-je faire de plus ?

C’est alors que David Servan Schreiber est arrivé en France et lors d’un EPU à l’hôpital neurologique à Lyon, il nous a sensibilisés à l’EMDR après un cours sur le stress post-traumatique. Ensuite, j’ai suivi tout le cursus de formation EMDR en dehors du cadre universitaire et j’ai tout de suite mis en pratique cette psychothérapie, l’appliquant tout d’abord aux cas complexes pour lesquels je pensais ne pas pouvoir faire grand-chose puis à tous les patients souffrant de troubles fonctionnels chroniques sans préjuger du caractère de gravité des situations présentées et qui les faisaient souffrir.

Patrice souffre de stress post-traumatique Je lui propose des séances d’EMDR et lui explique le protocole. Selon les conseils de David Servan Schreiber, je lui demande d’établir une liste des situations les pires de sa vie et les meilleures, des plus anciennes aux plus récentes. Je note toutefois qu’il existe un double lien qui risque d’être un frein à l’évolution vers la guérison. Je l’ai souvent rencontré dans le cadre de l’attente d’un procès où des patients ont préféré attendre plutôt que de guérir pour être indemnisés à la hauteur du préjudice observé".

Certains patients veulent guérir de suite d’autres préfèrent attendre. En tant que praticien, nous suivons le patient dans sa démarche.

Tag(s) : #psychosomatique, #psychothérapie intégrative, #EMDR, #DAVID SERVAN SCHREIBER, #stress post-traumatique, #ORL, #Acouphènes, #TROUBLES ORL CHRONIQUES INEXPLIQUES, #REUSSIR ENSEMBLE

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :