Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le patient se plaint d’acouphènes, de vertiges, de sensation d’oreille bouchée, de surdité. Ce sont les signes d’un hydrops. Psychosomatique : Cette trilogie est très évocatrice d’un hydrops labyrinthique ? Il ressent de la colère et ses symptômes augmentent quand il est contrarié. Ne dit-on pas qu’on sent monter la pression quand on est en colère. Lorsque la pression des liquides labyrinthique augmente, les cellules nerveuses de l’audition et de l’équilibration souffrent. De ce fait apparaissent surdité, vertiges, acouphènes et sensation d’oreille bouchée par le biais des neuromédiateurs et des échanges électrophysiologiques intercellulaires. Trouble anxieux : Ne s’agirait-il pas plutôt d’une agoraphobie, diagnostic différentiel des vertiges ? Ce patient évoque des situations où ses crises surviennent dans des lieux précis. Elles l’obligent à rentrer chez lui de toute urgence. . Causes et conséquences Comment faire la part des choses ?

Rappelons que les examens ORL sont normaux.

Les causes : L’interrogatoire et l’écoute montrent que les vertiges surviennent quand le patient souffre de pensées angoissantes ou quand il ressent de la colère ou de la tristesse. Le lien entre vertiges et pensées apparait consciemment ou grâce au questionnement socratique du thérapeute à la recherche des causes profondes subconscientes.

Les conséquences : Les troubles comme les vertiges ou les acouphènes et l’hyperacousie sont en eux-mêmes angoissants et peuvent être à l’origine de l’agoraphobie (conséquence des symptômes, des malaises).

Nous recherchons ensemble :

• les causes des vertiges, des acouphènes ou de tout autre symptôme,

• les conséquences des vertiges : malaises dans des lieux, agoraphobie compréhensible. La phobie rappelons-le est la peur d’avoir peur.

Tag(s) : #vertiges, #Acouphènes, #EMDR, #psychosomatique

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :